La nouvelle année à commencé depuis quelques jours, vous avez établi vos bonnes résolutions en mettant la barre parfois un peu haut pour vous rapprochez de la personne la plus parfaite que vous pouvez devenir ! Vous n’aimez pas vos poignées d’amour, vous râlez de vos cuisses flasques, vous trouvez toujours quelque chose qui ne va pas. Mais est-ce seulement une question de physique ou, parfois, ne faut il pas regarder un peu à l’intérieur de soi pour commencer à se rendre compte que la personne qui à besoin d’amour c’est… soi ?

Cela fait déjà un moment que cet article me trotte dans la tête. Pourquoi ? Parce que j’en ai marre de voir des filles ou des garçons se trouver moches, se sous-estimer, être sévères envers eux même et tout ça. Pourquoi ? Le plus souvent pour satisfaire le monde extérieur, pour répondre aux dictats de la “beauté”. Mais ne serait il pas temps de revenir aux vraies valeurs ? L,a beauté intérieur, la beauté du coeur, n’est-elle pas plus importante que l’apparence physique ? Alors, à travers cet article, réveillons les esprits et aimons nous !

Le jugement des autres

S’il n’y avait pas assez de notre propre jugement, parfois, le plus difficile c’est d’affronter le jugement des autres, surtout lorsque les remarques viennent de l’entourage proche (amis ou famille). Ils font des remarques sur votre poids, la façon de vous habiller, de vous coiffer, de vous exprimer… Qu’est ce que ce comportement créé ? La perte de votre confiance en vous, car vous accordez du crédit aux personnes en face de vous : elles vous connaissent si bien. Mais font elles ça dans votre intérêt ou pour répondre à un besoin intérieur de leur propre personne ? (comme des croyances innées, ou un ancien comportement similaire qu’elles ne supportent pas de voir chez quelqu’un d’autre, comme si elles se voyaient dans un miroir).

Notre propre jugement

Nous ne sommes pas toujours les plus sympas envers nous-mêmes : on se trouve moche, on se juge, on se prive et on se fait souffrir. Pourquoi nous infligeons nous ça ? Pour répondre à un besoin intérieur ? Pour répondre à des besoins extérieur ? Prenez un instant, déjà, pour répondre à ces premières questions et, ensuite, demandez-vous : qu’est ce qui est le plus important pour moi ?

Est ce vraiment une question d’image extérieure ? Par exemple, il y a quelques années, je ne me sentais pas bien dans mon corps : je me trouvais grosse, je n’aimais pas mes formes et, pourtant, depuis, j’ai pris plusieurs kilos suite aux aléas de la vie et, en revoyant d’anciennes photos, je me dis, maintenant “wouha, j’étais canon !”. Mais, pourtant, les photos montrent bien la même personne qui se trouvait moche à l’époque, donc le problème n’était pas mon apparence extérieure mais ce que je pensais de moi.

Petits conseils

Quand vous vous préparez dans la salle de bain le matin, regardez vous dans le miroir et dites vous “tu es belle/beau”. Répétez l’opération le soir en vous brossant les dents. Et, si vous avez la tête de travers le matin, les cheveux en pétard et que vous avez du mal à vous trouvez beau, faites vous une grimace et, au moins, vous commencerez la journée en rigolant plutôt qu’avec une remarque négative.

Si quelqu’un vous fait une remarque déplaisante, répondez lui : “point de vue intéressant”. Cela met fin à la discussion qui pourrait partir en engueulade et incite chaque personne à la remise en question.

A chaque fois que vous vous faites une remarque négative ou que quelqu’un vous en fait une, trouvez une chose que vous aimez chez vous et dites le vous. “J’ai un gros bide” – “Mes yeux sont magnifiques” ; “Tu devrais changer de coiffeur, cette coupe ne te met pas en valeur” – “Je suis quelqu’un qui a beaucoup d’humour et je suis douée pour faire rire les gens”… Ne restez pas sur une remarque négative mais transformez la en positif et votre journée sera complètement différente !

Si apprendre à vous aimer est difficile à faire pour vous, vous pouvez toujours vous faire aider dans cette démarche par un thérapeute qui sera à vos côtés.

Idées de lecture

Héros de Rhonda Bryrne aussi auteure du Secret (sur la loi de l’attraction). Dans héros il est question du voyage du héros pour trouver sa confiance en soi et son héros intérieur. Je suis en train de le lire et il est vraiment bien pour retrouver sa confiance en soi.

Contes à aimer, contes à s’aimer de Jacques Salomé. J’aime beaucoup cet auteur qui écrit des contes métaphoriques dans le but d’aider les gens à surmonter les obstacles de la vie. Le livre ci dessous est très enrichissant et très beau : je vous le conseille. J’espère qu’il vous aidera dans votre démarche d’apprendre à vous aimer !

Je vous remercie d’avoir lu cet article. Si vous souhaitez participer dans les commentaires en posant des questions ou en nous livrant votre expérience, ce sera avec joie que je vous lirai et que je vous répondrai. A très vite,

Facilitatrice d'épanouissement et créatrice de rencontres. Diplômée en Access Bars, Hypnose, Thérapie Quantique et PNL Bloggueuse

8 réponses pour “Le chemin vers l’amour de soi”

  • Merci, cet article tombe à pic 😉 j’avais mis le livre héros dans ma liste des livres à acheter sur Amazon. Je crois qu’il est temps de passer à l’action 😊. À bientôt, j’ai hâte de lire un autre article.

    • Je suis contente que l’article tombe à pic pour toi ! C’est un très bon livre tout comme le secret et le pouvoir sur la loi de l’attraction et sur l’amour. J’ai aussi hâte d’écrire un autre article mais déjà là deux en deux jours on va peut être attendre la semaine prochaine pour le troisième 😉

  • Quel bel article ! Je me sens concernée , surement comme beaucoup d’autre. Pour ma pars, j’ai pris conscience de mon propre acharnement contre moi-même, il y a de cela 2 ans aujourd’hui. La route & la lutte vers le “mieu-etre” est longue, bouleversante & tortueuse. Néanmoins, la simple prise de conscience est déjà à elle seule d’un bénéfice sans égal! J’ai pris de lourdes décisions, des décisions importantes pour mon bien-être. Aujourd’hui, je ne suis qu’a mi-chemin, mais ma légère expérience m’a permis de me trouver intérieurement. A force de se comparer au autres, au modeuses, au instagrameuses, on en oublie très souvent sa propre identité, sa propre personnalité. Merci pour cet article qui je l’espère aidera des personnes à s’accepter, enfin. 😀

    • Merci Jess pour ton témoignage. La route du développement personnel nous ne l’a quittons jamais au cours de notre vie. Chaque jours nous avons des prises de conscience grâce à notre quotidien et aux personnes que nous côtoyons. Ce n’est parfois pas très agréable mais ça nous permet de mettre le doigt sur ce qui ne va pas et cela nous permet de l’améliorer.
      Le moment ou nous nous acceptons et où nous nous aimons devient magique pour nous !

  • Très bon article, qui est très inspirant. C’est vrai que le jugement des autres mais surtout le nôtre peut être mauvais. Je crois que je vais aussi garder la phrase : point de vue intéressant lorsqu’on me fera une remarque car je suis facilement susceptible face à certaines personnes qui peuvent faire des commentaires désagréables… oups.

    • Oui Mary tu as raison parfois nous nous jugeons même plus que les autres. Pour la phrase “point de vue intéressant” c’est super pour éviter de rentrer dans un débat sans fin. A ne pas utiliser comme une phrase qu’on envoie à la figure de quelqu’un mais bien comme une phrase qui dit : “tu as un point de vue intéressant sur la question, je n’ai pas forcément le même mais je reste tes croyances”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *