La nourriture des bébés et des jeunes enfants doit être adaptée à leurs besoins spécifiques. Une sélection ciblée des aliments qui leur sont destinés est bien entendu essentielle, et la consommation de tisanes, à cet égard, ne fait pas exception : on choisit des tisanes douces, sans adjonction d’arômes, sans sucre ni miel, en utilisant toujours de l’eau bouillie au préalable, et en changeant régulièrement les variétés.

Quelques bons conseils

Il faut éviter le sucre (à cause des risques de carie), mais surtout, pour les petits bébés (jusqu’à 18 mois), le miel, qui peut causer de graves allergies. Les variétés particulièrement recommandées pour leurs actions bénéfiques sont les plantes crucifères comme le fenouil et l’anis qui minimisent les ballonnements, la fleur d’oranger, qui exerce un effet calmant, ainsi que la camomille, qui peut efficacement soulager les crampes abdominales. On évitera bien entendu le thé, ainsi que les tisanes pour adultes avec une indication spécifique (circulation sanguine, digestion, constipation). Pour les bébés de moins de 6 mois, l’introduction d’une tisane est à considérer comme tout nouvel aliment, à faire progressivement.

Tisane pour soulager les coliques

Les nourrissons sont souvent sujets à des coliques qui produisent des ballonnements et, bien sur, des pleurs et une gêne qu’il n’est parfois pas facile de maîtriser.

Le fenouil est parfaitement efficace dans ce cas :

Préparez une infusion à raison de 1 cuillerée à soupe de graines légèrement écrasées pour 25cl d’eau bouillante
Laissez infuser pendant 5 minutes
Versez dans le biberon
Laisser tiédir avant de boire (toujours bien vérifier sur l’intérieur de votre poignet)

Tout en étant un calmant digestif pour les nourrissons, le fenouil était aussi traditionnellement utilisé pour favoriser la lactation des femmes qui allaitent.

Tisane pour l’acné

Cette affection de la peau, qui peut apparaître chez les enfants (ados), peut se soigner efficacement en prenant une tisane de bardane. C’est en effet une plante dont les racines possèdent des vertus antiseptiques utiles pour traiter les boutons et les points noirs.

Faites bouillir 1L d’eau avec 50g de racine de bardane séchées et concassées
Laissez bouillir doucement pendant 10min
Filtrez la préparation
Boire 2 tasses de tisane par jour

Tisane pour les enfants enrhumés

A partir de 5 ou 6 ans, voici une bonne recette pour vaincre le rhume.

Faites bouillir 25cl d’eau : 5 clous de girofle, 1 bâton de cannelle
Pressez le jus d’un demi-citron dans une grande tasse et ajouter 1 cuillerée à café de miel
Versez le contenu de la casserole par dessus en filtrant et boire aussi chaud que possible (sans ébouillanter l’enfant bien entendu).

Tisane pour les transports plus agréables

(plus besoin de rouler les fenêtres ouverte pendant 200km)

Pour un enfant qui est malade en voiture (ou en avion, ou dans le train), il existe aussi une infusion bénéfique et facile à préparer : c’est la simple infusion de la menthe qui stoppe les nausées d’une manière radicale. A prendre tiède après le repas du matin ou du midi, avant de monter en voiture. Mais s’il n’aime pas la menthe, l’infusion d’angélique a les mêmes propriétés :

Laissez infuser 40g de racines séchées dans 1 litre d’eau pendant 15 min
Conservez l’infusion dans une bouteille isotherme
Fini le mal de transport mais les arrêts au pipiroom, il va falloir vous y habituer 😉

Faciliter le sommeil ZZZzzz

Les plantes les plus courantes et les plus efficaces pour faciliter l’endormissement de l’enfant agité au moment de se coucher sont le tilleul la camomille et la fleur d’oranger. On peut les utiliser soit seules, soit toutes ensemble, à raison de 1 cuillère à café (d’une plante ou d’un mélange des trois) pour 1 tasse d’eau bouillante :

Laissez infuser et tiédir pendant 10min avant de filtrer et de boire.

Attention au miel !

Il faut éviter de donner du miel aux enfants de moins de 1 ans, car des cas de botulisme infantile où le miel est impliqué ont été observés. Le miel ne devrait donc jamais être ajouté à l’alimentation des nourrissons ni utilisé pour sucrer une tisane qui apaise un nourrisson agité ou qui souffre d’une colique.

Attention aux allergies de vos enfants. Si il est allergique à un des ingrédients, ne lui faites pas la tisane, mais cherchez un équivalent.

Je vous souhaite une bonne dégustation, merci de m’avoir lu et on se retrouve au prochain article 😉

Maitre Praticienne en Hypnose Ericksionenne, PNL Facilitatrice en M2P : CI (thérapie quantique), Access Bars Bloggueuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *